Les autorités fédérales de la Confédération suisse Administration fédérale

Département de l'Environnement, des Transports, de l'Energie et de la Communication

Office fédéral des routes OFROU

Secteur Vennes – Belmont

 

  

Ce secteur est le plus long du projet avec ses 4.190 km et comprend notamment la Jonction de Lausanne-Vennes, ainsi que les ouvrages suivants :

  • Pont de la Chandelar ;
  • Pont sur la Paudèze ;
  • Tunnel de Belmont ;
  • Plusieurs ponts et tunnels permettant de traverser l’autoroute ;
  • Deux voûtages.

 

Sur ce secteur, une bande d’arrêt d’urgence circulable, dite « bande d’arrêt d’urgence active », et prévue sur toute sa longueur. Cet aménagement nécessite l’élargissement par endroits de la plateforme autoroutière, notamment au niveau du tunnel de Belmont et de certains ouvrages d’art. Ceci a fait l’objet d’une mise à l’enquête en novembre 2016. La procédure est actuellement toujours en cours et les travaux, tant d’entretien que d’aménagement, sont prévus pour être exécutés à la suite des travaux des autres secteurs.

  

Du fait de l’important délai avant les principaux travaux d’entretien, une surveillance de l’état des ouvrages a été mise en place et des mesures provisoires et anticipées ont été réalisées ou seront réalisées d’ici 2026.

 

D’autres interventions seront éventuellement réalisées en fonction des dégradations pouvant être constatées lors des inspections menées régulièrement. En moyenne, chaque ouvrage est inspecté tous les cinq ans.

     

     

      

     

     

    Travaux à venir

     

    La date d'assainissement du tronçon ayant été reportée, des interventions anticipées sont nécessaires pour maintenir en substance l'infrastructure jusqu'aux travaux de gros entretien. Des investigations effectuées courant 2022 ont permis de confirmer l'état des ouvrages à assainir et de cibler les interventions. Ces travaux anticipés visent également à élargir la chaussée existante afin d'optimiser la gestion de trafic lors des travaux futurs. 
    Les travaux sont mutualisés le plus possible afin de réduire la gêne aux usagers.

     

    Des interventions légères, notamment des ragréages localisés après traitement des aciers corrodés, sont prévues sur le passage inférieur RC Isabelle de Montolieu sous l'autoroute, le passage supérieur du chemin des Bioles, les ouvrages assurant le passage de l'avenue de Boveresses et le passage piéton de la Possession sur l'autouroute, ainsi que les ouvrages de la jonction de Vennes. En plus de participer à la conservation des ouvrages jusqu'aux travaux de gros entretien, ces opérations ont également pour but de prévenir toute chute de béton sur les usagers.
    Certains ouvrages, dont les investigations ont permis de confirmer l'état de dégradation, font l'objet de mesures plus conséquentes en sus des réfections locales des bétons.

     

    PI Avenue de Valmont
    Un clavage du joint entre les deux parties du pont au niveau du terre-plein central est prévu, ainsi qu'une réfection locale de l'étanchéité et du revêtement en BAU. Afin de permettre une gestion de trafic optimisée lors des travaux futurs, les dalles de transition seront également élargies sur la largeur complète de l'ouvrage.

     

    Ponts sur la Chandelar
    Un assainissement complet des deux ponts sur la Chandelar est prévu, afin de prolonger leur durée de vie et améliorer le confort et la sécurité des usagers. Les travaux consistent en la réfection complète de la protection anti-corrosion de la charpente métallique, l'assainissement du béton du tablier et des appareils d'appui, le remplacement des dispositifs de retenue et des joints de chaussée, le renouvellement de l'étanchéité et du revêtement et les réfections locales des piles et culées.

     

    PI RC Oron
    Le passage inférieur pour la RC d'Oron fera l'objet d'interventions similaires aux ponts sur la Chandelar : remplacement des glissières et joints de chaussée, renouvellement de l'étanchéité et du revêtement, réfection des murs de culée, réaménagements des batteries de tubes.

     

    Vuachère et Flon Morand
    Concernant le voûtage, des opérations de remise en état des têtes d'entrée et de sorties sont prévues, ainsi qu'un renouvellement des protections de surface, en plus des remises en état locales des bétons et des maçonneries.

     

    PS Chenaule
    Des mesures légères sont prévues (purge des bétons pour prévenir toute chute de matériaux sur la route) en attendant le remplacement complet de l'ouvrage en 2024.
    Après démolition de l'ouvrage existant (piles, culées, fondations et tablier), un nouvel ouvrage à trois travées sera mis en place. La travée centrale sera préfabriquée en composite cimentaire fibré ultra performant (CFUP), tandis que les travées latérales seront constituées de dalles bétonnées sur place en même temps que la dalle de roulement. Les trois travées seront clavées par l'intermédiaire de câbles de précontrainte courant sur la longueur totale de l'ouvrage. Cette solution innovante permet la mise en place du tablier de nuit dans des délais restreints et offre une excellente durabilité qui nécessite qu'un entretien limité.

     

    Mur AR 11
    Un renouvellement complet du mur est prévu.

     

    Travaux sur la chaussée
    Afin de limiter les interventions ultérieures, la couche de roulement sera renouvelée intégralement sur les tronçons fermés au trafic durant les interventions sur les ouvrages d'art.

     

    Mise en place d’un système d’harmonisation des vitesses et d’avertissement de danger (2022-2023)

     

     

     

    Travaux réalisés

     

    Présélection Jonction Lausanne-Vennes (2020)
    Afin de garantir le fonctionnement correct de la jonction autoroutière et d’éviter des remontées de file, la voie de présélection depuis Lausanne vers Villars-Sainte-Croix a été prolongée. Ces travaux, concernant uniquement la Route de Berne, ont été réalisés de manière anticipée aux travaux de réfection globale du secteur N09 Lausanne-Belmont, entre avril et septembre 2020. Le délai de mise en service de la jonction modifiée correspond au moment où la capacité de la présélection actuelle est dépassée. Le projet a également permis d’assainir la chaussée dégradée avec la pose d’un revêtement à faibles émissions sonores, ainsi que l’adaptation du cheminement de mobilité douce à travers la jonction par le biais d’un trottoir partagé piétons/cyclistes, dans le sens montant.

     

    Pont sur la Paudèze (2017-2019)  
    L’état de cet ouvrage ayant été jugé mauvais, les travaux ont été anticipés. Les dégâts qui ont été relevés sont: une forte dégradation de l’intrados des portes-à-faux, des fissures dans le caisson, une augmentation des flèches du tablier, des zones de glissement de terrain actif profond et un mauvais état des tirants d’ancrages. Un renforcement parasismique du pont a par ailleurs été jugé nécessaire. Le projet d’entretien a ainsi été développé en considérant notamment la sécurisation des fondations du pont et le renforcement des piles et du tablier. Plus d'infos sur ce site: http://a9-pontpaudeze.ofrou.ch/