Les autorités fédérales de la Confédération suisse Administration fédérale

Département de l'Environnement, des Transports, de l'Energie et de la Communication

Office fédéral des routes OFROU

Informations aux usagers

 

Gestion provisoire du trafic

Afin de pouvoir effectuer les travaux sur l’autoroute, il est nécessaire de mettre en place une gestion du trafic de chantier, visant à garantir la sécurité des usagers et des intervenants du chantier durant les travaux, tout en maintenant de jour deux voies de circulation dans chaque sens sur autoroute. De nuit, des phases avec une circulation à une voie par sens, voire des fermetures ponctuelles du tronçon ou de jonction sont possibles. Les opérations à réaliser ainsi que leur emplacement sur la chaussée définissent la durée des modifications et le mode de gestion du trafic. Suivant les modes de gestion du trafic retenues, la mise en place de dispositifs de retenue provisoire peut être nécessaire afin d’assurer la sécurité des usagers et des intervenants du chantier, notamment pendant les phases de travaux de jour.

 

Modes de gestion du trafic
Du fait de la présence de nombreux ouvrages d’art et murs de soutènement, la largeur du gabarit routier sur le secteur situé entre Epesses et Chexbres ne permet pas de prévoir trois voies de circulation sur la même chaussée. Ainsi, de jour, trois schémas de circulation type seront mis en place suivant la localisation des zones de chantier :

 

Chantier côté terre-plein central

Les deux voies de circulation habituelles sont déplacées en direction de la bande d’arrêt d’urgence et de la voie lente. La largeur des voies est réduite à 3 mètres pour la voie lente et à 2.5 mètres pour la voie rapide. La voie rapide est interdite aux véhicules de largeur supérieure à 2 mètres. Un dispositif de retenue provisoire sépare le chantier des voies de circulation.

 

Chantier côté bande d’arrêt d’urgence

Les deux voies de circulation habituelles sont déplacées en direction du terre-plein central. La largeur des voies est réduite à 3 mètres pour la voie lente et à 2.5 mètres pour la voie rapide. La voie rapide est interdite aux véhicules de largeur supérieure à 2 mètres. Un dispositif de retenue provisoire sépare le chantier des voies de circulation.

 

Chantier en îlot

Les chantiers en îlot sont nécessaires au niveau des ponts à rénover, car une gestion du trafic uniquement côté bande d’arrêt d’urgence puis côté terre-plein central ne permettrait pas d’effectuer les travaux en partie centrale de la chaussée, notamment au niveau des ouvrages d’art. Les deux voies de circulation habituelles sont alors séparées et dirigées respectivement vers la bande d’arrêt d’urgence et le terre-plein central, et le chantier se trouve en partie centrale de la chaussée. La largeur de la voie lente est alors réduite à 3.10 mètres et la largeur de la voie rapide à 3 mètres.

 

 

Chantier en tunnel

Les travaux dans les tunnels sont réalisés uniquement de nuit, en fermant le tube en travaux. Un basculement de la circulation situé dans le sens impacté par les travaux, vers le sens opposé est nécessaire ; la circulation se fait en bidirectionnel avec une voie par sens.

Durant la journée, la zone de chantier est protégée par un dispositif de retenue provisoire et par une plaque fermant la fouille. Ainsi, en cas d’événement dans le tunnel (incendie, accident, etc.), les piétons pourront traverser la zone de travaux pour atteindre les sorties de secours.

 

 

Situation de jour

Situation de nuit