Les autorités fédérales de la Confédération suisse Administration fédérale

Département de l'Environnement, des Transports, de l'Energie et de la Communication

Office fédéral des routes OFROU

Chef de projet Vennes-Chexbres

  

Déconsruction du pont de la Jonction de Chexbres - Avril 2021

 

  

Opération coup de poing

Dans le cadre de l'assainissement du tronçon Vennes-Chexbres, c'est la première fois que l'on exécute une opération d'une telle ampleur. La fenêtre de tir est relativement serrée pour une opération de ce type parce que l'on doit exécuter l'entièreté de l'opération sur un seul week-end.

 

Une préparation minutieuse

L'opération a débuté l'année passée avec des travaux préparatoires. Dans le cadre de ces travaux préparatoires, il a fallu construire un pont provisoire pour permettre de garantir la pleine fonction de la jonction et garantir en tout temps la circulation en 2 fois 2 voies.

 

Un défi de taille

Déconstruire un ouvrage sous trafic n'est jamais une chose très aisée. Les enjeux de cette étape sont de démolir la jonction tout en maintenant la circulation dans le deux sens et bien sûr de garantir la sécurité des ouvriers qui travaillent sur le site.

 

 

 

Premier bilan

 

 

Quel a été l’impact de la pandémie sur la planification ?

L’impact de la Covid-19 a été un arrêt de chantier de 6 semaines qu’il a fallu replanifier. Pour ce faire, nous avons principalement combiné des travaux qui n’étaient pas censés se dérouler simultanément. Grâce à cette coordination complexe, aujourd’hui le chantier a retrouvé son planning initial avec un aboutissement prévu fin novembre.

 

Comment s’annonce la fin des travaux préparatoires 2020 ?

De juin jusqu’à la fin de l’année, nous entrons dans une phase complexe des travaux, qui implique une soixantaine d’ouvriers et une trentaine de machines. Nous allons assainir les ouvrages d’art, faire des passages de déviation, remplacer la canalisation et installer des nouveaux portiques pour la signalisation future.

 

Quels sont les travaux prévus en 2021 ?

De jour, nous allons principalement travailler sur le tronçon autoroutier de la voie de droite chaussée montagne. Nous allons assainir les murs de soutènement et les ouvrages, remplacer les canalisations et les batteries de tubes, puis mettre en conformité les systèmes de retenue. Dans le cadre des travaux de nuit, il est prévu d’assainir le tunnel de Flonzaley, trop large pour être assaini de jour.

 

 

 

Un assainissement complet

 

 

Quels sont les travaux prévus ?

L’assainissement sera complet, il concernera donc les infrastructures, les ouvrages d’art, le système de sécurité, la signalisation, l’évacuation des eaux de chaussée, les équipements électromécaniques tout comme les locaux techniques.

 

Que va-t-il se passer en 2020 ?

Dans une première phase, nous allons nous concentrer sur des travaux préparatoires qui permettront de garantir la fluidité du trafic en phase de chantier. Dans la deuxième partie de l’année, nous allons aborder les travaux principaux avec l’assainissement du passage supérieur du Frût et le remplacement de la jonction de Chexbres.

 

Que faut-il attendre de ces premières interventions ?

Premièrement, la mise en place des installations de chantier et des pistes provisoires pour l’ensemble des ouvriers et machines de chantier. Deuxièmement, une gestion de trafic efficace pour toute la durée des travaux, avec 2 voies dans chaque direction à une vitesse de 80 km/h.