Les autorités fédérales de la Confédération suisse Administration fédérale

Département de l'Environnement, des Transports, de l'Energie et de la Communication

Office fédéral des routes OFROU

Chef de projet « Environs »

Premier bilan

 

Quel est le bilan des travaux 2020 ?

Le bilan de cette année est positif dans l’ensemble des chantiers. En ce qui concerne les passages de déviation, nous avons commencé les travaux en juillet et terminé en fin d’année. En ce qui concerne le passage supérieur de Beausite, nous avons commencé les travaux en juin avec deux mois de retard dus à la crise sanitaire. Au niveau des coûts, nous arrivons un peu au-dessus du budget, avec un dépassement d’environ 3%, soit 1,2 millions de francs.

 

Quels sont les défis d’un ouvrage comme celui de Beausite ?

Les défis principaux de cet ouvrage son sa géométrie et son emplacement. C’est un passage supérieur situé au-dessus de l’autoroute, dans une pente et inscrit dans une courbe. Il est en milieu urbanisé avec un fort trafic. De ce fait, certaines zones étaient trop dangereuses pour y accéder de jour et nous avons dû fermer le pont de nuit pour que les ouvriers puissent travailler en toute sécurité.

 

Qu’est-ce qu’un enrobé de nouvelle génération?

Sur le pont de Beausite nous avons posé un enrobé de nouvelle génération qui est plus rigide que ceux que l’on pose habituellement sur les ponts. Malheureusement nous ne sommes pas satisfaits du résultat. Nous avons des problèmes de planéité. Dans un premier temps, nous allons appliquer un correctif pour augmenter l’adhérence, puis nous nous réunirons avec les spécialistes de l’OFROU, les mandataires et l’entreprise pour trouver une solution durable sur l’ouvrage.

 

2021, une année charnière ?

En 2021, nous allons commencer les travaux principaux sur le tronçon qui se trouve entre Chexbres et Vevey. Nous allons assainir deux ponts autoroutiers et nous allons réaliser une paroi anti-bruit de 300 mètres de long. Ce sont des projets ambitieux, portée par une ingénierie de pointe, puisque nous allons déconstruire et reconstruire le tablier de pont sous trafic. Un défi technique pour lequel l’OFROU investit 13 millions de francs en 2021, et 10 millions de francs et 2022.

 


 

 

Quels sont les travaux prévus ?

Les travaux concernent des mesures d’entretien sur quatre ouvrages d’art, des mesures d’amélioration du trafic pour l’entretien futur et des mesures d’aménagement pour lutter contre le bruit.

 

Que va-t-il se passer en 2020?

En 2020, nous réaliserons des travaux préparatoires qui permettront de maintenir un trafic de 2x2 voies durant les travaux et nous réaliserons l’assainissement du passage supérieur de Beausite.

 

Que faut-il attendre de ces premières interventions ?

Un pont complètement rénové au niveau de la superstructure de chaussée, des bordures, des glissières ainsi que des garde-corps. Nous allons également mettre en place un revêtement de nouvelle génération capable d’absorber non seulement les fortes sollicitations du trafic sur l’ouvrage, mais aussi d’absorber le bruit de roulement.