Les autorités fédérales de la Confédération suisse Administration fédérale

Département de l'Environnement, des Transports, de l'Energie et de la Communication

Office fédéral des routes OFROU

Réponses aux questions des riverains

Les riverains des tunnels de Belmont ont adressé des courriers à l’Office fédéral des routes concernant les travaux prévus dans le cadre de l’assainissement complet du tronçon Vennes-Chexbres. Ces courriers ont fait l’objet de réponses personnalisées. Vous trouverez ici un florilège des questions les plus fréquemment posées et des réponses qui y ont été apportées.


Peut-on s’assurer que que les dégâts éventuellement causés au cours des travaux seront réparés ?

D’une manière générale, un état des lieux est effectué par un mandataire indépendant avant les travaux. A l’issue des travaux, un nouvel état des lieux, comparatif, sera effectué selon le même mode opératoire. Si dégâts il devait y avoir, les éventuelles remises en état seraient à la charge de l’OFROU

 

Qu’en est-il des mesures d’assainissement du bruit routier sur le tronçon autoroutier de l’A9 situé entre Vennes et Chexbres ?

Les études sont actuellement en cours. La mise à l’enquête publique devrait avoir lieu au cours du premier trimestre 2016.

 

Les travaux d’excavation prévus seront-ils bruyants ? Généreront-ils des vibrations ?

Les méthodes d’excavation seront prises de telle sorte que les nuisances potentielles (vibrations, bruit) soient les plus faibles possibles. Les sondages et les simulations géologiques ont montré que le terrain autour du tunnel de Belmont (molasse à charbon, couches marneuses ou marno-gréseuses) devrait davantage agir comme un absorbeur que comme un élément conducteur de bruit ou de vibration.

 

Comment les matériaux excavés seront-ils transportés ?

Les matériaux seront transportés exclusivement de jour par camions. L’option d’un tapis roulant, évoquée par certains, n’a pas été retenue car elle nécessite énormément de place de stockage, place non disponible dans le cadre de ce chantier. L’accès aux camions doit en outre être conservé pendant le chantier, ce qui est incompatible avec la présence du tapis.

 

Les travaux dans le tunnel de Belmont généreront à la fois un accroissement du trafic de poids-lourds et des nuisances sonores

Les travaux seront réalisés afin de réduire au plus strict minimum l’impact sur les riverains. En ce qui concerne le bruit, l’OFROU respecte bien évidemment la directive sur le bruit des chantiers. En d’autres termes, les travaux identifiés comme très bruyants ne peuvent ainsi être effectués qu’entre 8 heures et 12 heures et 14 heures et 17 heures. En outre, les travaux bruyants s’effectueront en milieu confiné. Les installations de chantier sont positionnées de telle façon que le trafic de chantier emprunte principalement l’autoroute.

 

Le va-et-vient des poids-lourds, les machines de chantier, etc. présentent un risque de pollution environnementale important

L’Office fédéral des routes est très vigilant sur ces questions. Toutes les normes en vigueur seront bien évidemment respectées. Par ailleurs, un bureau de suivi environnemental sera mandaté pour effectuer régulièrement des contrôles pendant toute la durée des travaux.

 

Qu’est-ce qu’une emprise provisoire/définitive ?

Dans le cadre des travaux, différents emplacements doivent être considérés afin d’y installer du matériel (place d’installation de chantier) ou encore pour y transiter. C’est ce que l’on appelle une emprise. Celle-ci peut être provisoire ou définitive. Afin de régler les questions liées aux emprises, l’OFROU contacte directement les propriétaires concernés afin de définir les conditions d’utilisation de l’emprise. Ces discussions donnent lieu à l’établissement d’une convention.

 

Qu’est-ce qu’une emprise souterraine provisoire ?

Dans le cas du tunnel de Belmont, il s’agit d’ancrages provisoires nécessaires pour soutenir une excavation verticale à proximité immédiate. D’une manière générale, ces emprises font l’objet de convention entre le propriétaire de la parcelle et l’Office fédéral des routes (OFROU). A l’issue des travaux, les ancrages doivent dans la mesure du possible être enlevés.

 

Les parcelles concernées par des emprises sont-elles remises en état une fois les travaux terminés ?

A l’issue des travaux, l’OFROU remet les parcelles touchées en l’état initial. Les frais engagés sont exclusivement à la charge de l’OFROU

 

Les chemins d’accès aux propriétés seront-ils toujours garantis ?

Certaines propriétés peuvent se trouver à proximité immédiate de la zone de chantier. Toutes les mesures seront prises afin de garantir un accès illimité à tous les domiciles pendant la durée du chantier.

 

L’excavation du tunnel de Belmont pour permettre l’utilisation de la bande d’arrêt d’urgence en cas de congestion a-t-elle des conséquences en termes de délai de réalisation ?

Les travaux d’excavation du tunnel de Belmont devraient selon nos études nécessiter deux années de travaux supplémentaires. En tout état de cause, sans excavation, la durée des travaux est estimée à 7 années.

 

La mise à l’enquête publique concernant le projet d’assainissement du tunnel de Belmont devrait avoir lieu dans le courant du mois d’avril 2016 (état au 14 décembre 2015).